Activités

Activités passées : 

• En matière d’activités, de nombreux projets ont été déjà réalisés tels que : des campagnes ou séances de sensibilisation des populations sur l’importance et la sauvegarde d’un climat de paix et de sécurité dans plusieurs localités du Togo (Bandjéli, Boadè, Cinkassé, Gléï, Kadjalla, Kara, Kpalimé, Lomé, Niamtougou, Notsè, Vogan…) ; des rencontres d’échanges et des sessions de formation (conférences, séminaires, ateliers, colloques, etc.) sur les valeurs éthiques, morales, humaines et sur la culture de la paix, la résolution des conflits, la défense des droits humains ; des activités de plaidoyers afin de sensibiliser les populations et les autorités à l’urgence de décisions et d’actions en faveur de la paix (Projet « Contrôlez les armes » avec les « Eperviers du Togo » à l’occasion de la CAN et du Mondial 2006, tournois de football civilo-miltaire en 2004, 2005 et 2008, des ateliers, des conférences de presse lors des semaines d’action mondiale organisées par IANSA chaque année sur le commerce des armes ; la supervision des élections en 2005, 2008 et 2010, avec notamment la coordination de près de 300 observateurs nationaux dans trois préfectures du Togo à l’occasion de la présidentielle de mars 2010, etc.

Activités courantes : 

Le CSJP a initié et réalisé le Projet d’Appui pour la Sécurité et le Développement au Togo (PASD-Togo, 2008-2010). Ce projet qui se poursuit a consisté en l’organisation de sessions de sensibilisation et de formation sur les méfaits de la prolifération anarchique et illicite des armes légères et de petit calibre, la sécurité et la paix, mais aussi en l’appui d’activités de microprojets de développement sources de prolifération des ALPC.

Dans le cadre de ce projet, un centre de formation professionnelle en haute couture a été créé en janvier 2009 pour aider les enfants (filles et garçons) en situation difficile (orphelins, sans soutien, victimes de conflits et de violences, etc.). Cinq jeunes y poursuivent leur de formation.

Par ailleurs, des œuvres sociales en vue de contribuer au développement des populations (activités champêtres, élevage, centre de formation, etc.) s’organisent selon les moyens de l’organisation.

Nous avons également une salle de documentation ouverte au public pour les recherches en matière de sécurité internationale, de droit international humanitaire, droit international public, etc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :